Compte rendu de l’action de Octobre – Novembre – Décembre 2010

Au quatrième trimestre 2010, 47 projets ont été financés par le site.

Répartition géographique des projets soutenus :

– 13 au Bénin via l’institution de microfinance Finadev
– 19 au Vietnam via l’institution de microfinance Seda
– 10 au Cambodge via l’institution de microfinance Chamroeun
– 5 au Togo via l’institution de microfinance Wages

Les meubles de Kokouvi

Togo

kokouvi
Kokouvi, âgé de 38 ans, est marié et père de 4 enfants. Il est menuisier depuis 1990. Il fabrique des meubles. Il achète les planches à Lomé la capitale du Togo. Il a reçu une commande de salon en bois. Il a donc besoin de ce microcrédit pour acheter du bois. Il compte acheter un terrain avec le revenu de cette activité.

 

Les jus de fruits d’Abla

Togo

Abla
Mère de deux enfants, Abla est une femme mariée qui possède un petit commerce dans le quartier Atchrimi. Son activité consiste à transformer les fruits en jus qu’elle vend frais, principalement aux conducteurs de moto-taxis. Elle sollicite ce crédit pour acheter des fruits à moindre coût dans les fermes périphériques d’Atakpamé et ainsi augmenter sa production de jus de fruits.

 

Les galettes de Cécile

Bénin

cecile
Cécile est mariée et a 4 personnes à charge. Son mari est jardinier retraité. Pour gagner sa vie, Cécile vend des galettes à base d’arachide, communément appelées klouikloui, qu’elle fabrique elle-même. En outre, elle vend des noix de palme. Sa clientèle est composée de grossistes et de détaillants. Elle s’approvisionne à Bohicon pour l’arachide et à Kpassè pour les noix de palme. Afin de faire face à une clientèle croissante, elle a sollicité un microcrédit – en caution solidaire avec Tossavi – qui lui a été accordé. Les revenus supplémentaires générés par ce microcrédit lui permettront de couvrir les dépenses de son ménage.

 

Anastasie, coiffeuse

Bénin

anastasie
Anastasie est mariée et a à charge 2 enfants. Ses enfants sont tous scolarisés. Elle est dans une location avec son mari et ses enfants. Elle est coiffeuse de formation. Elle vend des produits de beauté, des mèches, des tissus et des colliers. Ses clients sont constitués des habitants de sa zone et de ses environs. Elle s’approvisionne à Ouando, un marché de la capitale du Bénin et à Tokpa, un marché de la capitale économique du Bénin. Pour renforcer son fonds de commerce afin de s’approvisionner en quantité importante, elle sollicite un micro crédit. Le revenu supplémentaire généré par ce micro crédit lui permettra d’améliorer sa condition de vie économique et sociale. Elle souhaite agrandir son commerce et le diversifier par d’autres activités. Elle est la caution solidaire d’Angélique.