Compte rendu de l’action de Juillet – Août – Septembre 2011

Au troisième trimestre 2011, 39 projets ont été financés par le site.

Répartition géographique des projets soutenus :

– 13 au Bénin via l’institution de microfinance Finadev
– 7 en Equateur via l’institution de microfinance Cepesiu
– 9 au Cambodge via l’institution de microfinance Chamroeun
– 10 au Togo via l’institution de microfinance Wages
– 1 en France via l’institution de microfinance Adie
– 6 au Pérou via l’institution de microfinance Edaprospo
– 3 au Tadjikistan via l’institution de microfinance Oxus
– 2 au Nicaragua via l’institution de microfinance Afodenic

Flore, coiffure

Bénin

flore
Mariée et sans enfants, Flore réside en location avec son mari dans un quartier de la ville de Cotonou. Coiffeuse de profession, elle exerce cette activité depuis 2008 dans une boutique de la place. Parallèlement, elle commercialise des cosmétiques, des mèches, des chaussures, des colliers et des tissus dans la même boutique pour prendre en charge les frais du foyer. Elle s’approvisionne auprès de grossistes de Tokpa, le marché le plus animé du Bénin. Dans le but d’agrandir son étalage afin de réaliser de meilleurs profits, Flore sollicite et obtient un microcrédit auprès de Finadev. Ceci lui permet de renforcer son fonds de commerce et de diversifier son activé. Flore est en caution solidaire avec Jocelyne. Elle souhaiterait prendre bien soin de ses enfants et ouvrir son deuxième salon de coiffure à Cotonou.

 

Laure, couture et accessoires

Bénin

laure
Mariée, Laure a à charge 3 enfants, bons élèves. Elle réside dans la maison de ses parents avec sa petite famille. Elle est aidée par son mari avec qui elle partage les charges du ménage. Laure est couturière de formation. Elle pratique cette activité depuis plus de 6 ans à Sègbèya, un quartier de Cotonou. A cette activité, Laure a associé la vente de divers produits de mercerie et alimentaires. Laure s’approvisionne 4 fois par mois à Tokpa, le marché international du Bénin. Le microcrédit de Finadev lui permet de renforcer son fonds de commerce, de diversifier ses produits en vue d’une meilleure satisfaction des attentes de sa clientèle. Le bénéfice généré par ce microcrédit lui permettra d’améliorer les conditions de vie de sa famille. Laure est caution solidaire de Blandine.

 

Téyi, maraîcher

Togo

teyi
Téyi âgé de 54 ans, est marié et père de 3 enfants. Il a hérité d’un grand espace cultivable à Aného où il fait la culture des produits maraîchers. Enseignant de profession, il est à la retraite depuis 2007. Il a donc entrepris de faire pousser des légumes. Cette saison, il veut rentabiliser sa production et sollicite ce microcrédit pour acheter de l’engrais et 80 sacs de fientes de poules. Ayant acquis un terrain lorsqu’il était en fonction, il désire faire construire avec les revenus de cette activité.

 

L’école de surf de Samuel

France

samuel
Samuel, passionné par les sports nautiques, décide de créer sa propre école de surf. Après avoir passé un brevet d’état d’éducateur sportif et travaillé comme maître nageur puis moniteur dans différentes écoles de surf il se retrouve sans emploi. Il souhaite désormais transmettre son amour et sa passion du Surf non seulement aux enfants mais également à toute personne qui se découvrirait un intérêt pour ce sport. Le microcrédit va lui permettre d’acheter essentiellement des planches de surf répondant aux différents besoins des élèves.