Compte rendu de l’action de Avril – Mai – Juin 2012

Au deuxième trimestre 2012, 56 projets ont été financés par le site.

Répartition géographique des projets soutenus :

– 19 au Togo via l’institution de microfinance Wages
– 26 au Bénin via l’institution de microfinance Finadev
– 6 en Equateur via l’institution de microfinance Cepesiu
– 1 aux Philippines via l’institution de microfinance GDMPC
– 2 en France via l’institution de microfinance Adie
– 2 au Pérou via l’institution de microfinance Edaprospo

Koko, soudeur

Togo

koko
Koko habite à Boloumodji dans la ville de Tsévié, il est âgé de 29 ans, est marié et a un enfant. Il exerce la profession de soudeur depuis 2007. Il s’approvisionne à Lomé. Il achète des tôles et les transforme entre autres en portails, grillages, etc. Le microcrédit de Wages lui permet d’acheter de la tôle. Koko aimerait acheter un terrain avec les revenus de son activité.

 

Le sodabi d’Akouèdjissi

Togo

akouedjissi
Femme âgée de 38 ans, Akouèdjissi est mariée à un chauffeur. Elle vit à Yésuvito avec ses deux enfants. Depuis 2000, elle vend du sodabi et des ustensiles de cuisine. Elle sollicite un troisième microcrédit auprès de Wages afin d’investir dans son commerce. Elle s’approvisionne au grand marché de Lomé et à Gboto.

 

Le restaurant de Solange

Bénin

solange
Solange est célibataire et vit en location. Elle est gérante d’un restaurant situé en face de l’université de Parakou. Solange attire une large clientèle principalement composée d’étudiants. Dans son restaurant, on y trouve la quasi-totalité des mets africains. Elle souhaite agrandir son activité et disposer d’assez de liquidités pour ses approvisionnements. C’est pourquoi elle a sollicité et obtenu un microcrédit Finadev. Les revenus supplémentaires générés serviront à subvenir à ses besoins personnels. Solange est caution solidaire de Fidèle.

 

Eric, traiteur

France

eric
En octobre 2011, Eric lance son activité de traiteur à domicile. Il travaille en partenariat avec un livreur indépendant. Il fabrique les repas dans un local muni d’une cuisine et sur commande. Ceux-ci sont livrés chez les clients. Il a un bon réseau sur place puisqu’il a travaillé comme salarié pendant 3 ans dans ce type d’activité. Ses prestations s’adressent aux particuliers mais aussi aux entreprises pour des organisations d’évènements. Il développe maintenant une activité de chef à domicile. Le microcrédit de l’Adie lui permet de s’équiper en matériel de cuisine.