Présentation de Dialogues d’avenir par Jean Cluzel

jcluzel

Présentation
de Dialogues d’avenir en Bourbonnais
par Jean Cluzel

POUR  ENSEMBLE  BÂTIR  L’AVENIR

Le désert français s’adresse à Paris… et bien au-delà ; en priorité à l’Europe et à l’Afrique. Ce n’est pas «Paris et le désert français » livre paru en 1947, sous la plume de Jean-François Gravier qui en son temps, a révolutionné la France.

Mais pouvait-on être aussi injuste ? En confondant les Provinces avec le désert !
Pouvait-on tomber ainsi dans l’une des erreurs françaises, la plus cruelle et la plus permanente ?
Que Paris ait été pendant des siècles la première ville internationale par son importance, par la beauté de ses monuments et par sa langue : d’accord.
Que Paris ait conduit la France à la République même si ce fut par des chemins difficiles, nous n’en avons conservé que les aspects glorieux et les motifs humanitaires.
Mais que Paris règne sur un désert, nous ne pouvions l’admettre.
C’est ce que ma génération n’a pas admis.
C’est pourquoi nous avons réagi.
Comme l’ont fait à nos côtés en ces années d’après guerre, l’Allemagne la Grande Bretagne, l’Italie et l’Europe, toutes aux trois quart dévastés.
Ce fut un long et dur combat et nous n’en avons pas fini puisque nous n’avons pas encore –en 2013- réussi à souder entre eux les pays du continent européen en raison de la grande rupture de 1933 (Hitler) d’abord, jusqu’en 1990 (l’explosion de l’URSS).
Et maintenant se pose à nous l’immense problème de l’explosion de l’Afrique –tout particulièrement subsaharienne- face à l’implosion de l’Europe vieillissante. C’est pour préparer un avenir humain que des équipes se sont formées  à travers la France et l’Europe pour ne pas limiter l’avenir aux tracés des frontières de son propre pays mais en les étendant aux continents d’Europe et d’Afrique ; si proches par la géographie mais si éloignés par l’Histoire.
Tâche difficile ! Mais tâche nécessaire !
C’est une initiative prise dans ce fameux désert décrit par Jean Gravier -si volontairement agissant- à Bransat, petite commune de l’Allier où furent créés le Club Positions, la revue Positions et Médias, les prix Allen et tant d’autres organismes  publics ou privés mais toujours collectifs parce que toujours animés par des sentiments de fraternité.
C’est pourquoi ce département de l’Allier s’honore de la présence d’écrivains, comme Emile Guillaumin, Charles-Louis Philippe, Valery Larbaud, sans oublier le réinventeur des cathédrales : Emile Mâle ni toutes celles et tous ceux qui peuplent les circuits éducatifs, productifs (à ne pas oublier) et publics de cette communauté de 340 000  habitants en 2013.